Archives pour la catégorie THEMATIQUE MON DERNIER VOL

MON DERNIER VOL

Veuf depuis deux ans, Philippe est un homme en sursis. La vie lui a arraché sa fiancée lors d’un accident d’hélicoptère et il ne peut se résoudre à vivre sans elle. Il va élaborer un plan méticuleux pour atteindre son unique but : la rejoindre.

Mais parfois, le destin nous réserve bien des surprises.

Commence alors une lutte entre la vie et la mort au détour de rencontres tout aussi surréalistes, qu’émouvantes et surprenantes.

Hanté par les interrogations sur l’existence de l’amour dans l’au-delà, Philippe reviendra-t-il sur sa décision ?

Commentaire d’une lectrice : Cecile Kowensky

ENCORE EN LARME.

Je l’ai dévoré en quelques heures. Ca ne veut pas dire qu’il est nul et sans saveur. Loin de là, simplement, je n’ai pas pu le lâcher. Je l’ai commencé dans mon train, presque une heure trente où les autres passagers m’ont dévisagé pendant que mon mascara coulait sur mes joues… J’aimerai être aimée comme Philippe aime sa défunte fiancée. Je comprends son parcours, son envie de la rejoindre. J’ai beaucoup aimé Paméla et j’aimerais en savoir plus sur elle. Ce n’est pas un roman d’amour même s’il est présent à chaque page. Ce n’est pas un roman triste et pourtant j’ai pleuré. Ce n’est pas un roman humoristique et pourtant j’ai ri… Ce roman est un condensé d’émotions… Le grand 8 en 238 pages. Merci beaucoup Olivier.

La mort est-elle la fin de tout ?

Pourquoi devrais-je vivre sans toi ?

J’aborde dans mon LIVRE  » MON DERNIER VOL  » le thème de la perte d’un être cher. Thématique très utilisée depuis des siècles dans les arts en général. Alors pourquoi ce sujet ? Parce que, je me pose cette question depuis très longtemps :  » Peut-on garder des contacts avec un proche décédé ?  » Je ne parle pas des séances de spiritisme ( esprit es-tu là ?) que je ne critique pas, car je ne pratique pas cette approche. Non, j’aborde ces échanges au quotidien entre les deux personnes, le vivant et le mort. Comment expliquer ces impressions de présence du défunt à nos côtés ? Comment croire aux échanges verbaux entre les deux êtres ? Le personnage Philippe dans « Mon dernier vol » est un homme en sursis. Sa fiancée a disparu lors d’un accident d’hélicoptère. Il ne peut se résoudre à vivre sans elle. Il décide d’élaborer un plan méticuleux pour la rejoindre. Des éléments naturels inexplicables vont retardé son plan. Commence alors une lutte sans merci entre la vie et la mort. Il va faire des rencontres improbables et merveilleuses qui vont le faire douter. Dans ce livre, j’aborde la possibilité qu’il existe une porte, un passage entre le monde des vivants et celui des morts.

Et vous, qu’en pensez vous ? Avez-vous vécu une expérience qui laisse à penser que cette porte existe ? Où, croyez vous que la mort est la fin de tout ?